Saint-Hernin

Actualités

"Je ne veux pas être paysan" dimanche 4 novembre

« Hiver 2013. Je visite mes parents. En remontant dans ma voiture, je vois mon père sortir de la maison. Il traverse la centaine de mètres qui le sépare de la laiterie, canne à la main, ça n'en finit pas. Il fait vieux comme ça, de dos.

Il n'a pourtant que 53 ans. Je prends la route et je pleure de rage. Pour moi, il se tue pour ce métier. » A l'âge de 4 ans, Tangui Le Cras affirmait : « Quand je serai grand, je serai moissonneuse-batteuse ». Il n'est pas devenu moissonneuse-batteuse mais manager d'artistes, régisseur de spectacle et nouvellement, auteur et réalisateur. Ce petit gars de Glomel est passé du champ au chant et est maintenant plus habitué aux campagnes...de presse.  En passant des tracteurs au trac d'acteur, il pourrait faire dire « on dirait que ça le gène de marcher dans la boue ». T'as qu'à croire ouais ! Pour preuve, les critiques unanimes de la presse nationale sur son documentaire. "Un film d'une sensibilité originale d'un fils à son père, qui se distingue par la justesse du point de vue." TELERAMA. "Un documentaire sensible, qui sonne un peu comme un hommage au métier de paysan et à ces hommes et ces femmes qui ont encore l'amour de la terre." EUROPE 1. Ce film pourrait bien devenir l'hymne de nos campagnes, de nos rivières, de nos montagnes. Diffusion à 17 h, à la salle polyvalente, en présence du réalisateur Tangui Le Cras. Entrée au chapeau.

 

Retourner à la liste

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information